Bientôt disponible surDoctolib
logo diabet'

L'hémoglobine glyquée

Qu’est-ce que l’hémoglobine glyquée ?

L’hémoglobine glyquée, également connue sous le nom d’HbA1c, est une forme particulière d’hémoglobine, une protéine présente dans les globules rouges. L’hémoglobine joue un rôle crucial dans le transport de l’oxygène vers les cellules et du dioxyde de carbone vers les poumons. En présence de glucose dans le sang, une petite quantité de ce glucose se lie irréversiblement à l’hémoglobine, formant ainsi l’hémoglobine glyquée. Cette liaison non enzymatique du glucose à l’hémoglobine est proportionnelle au niveau de glucose dans le sang sur une longue période, généralement deux à trois mois. Cela fait de l’HbA1c un excellent indicateur de l’équilibre glycémique à long terme. Pour les patients diabétiques, mesurer ce paramètre est essentiel pour évaluer et ajuster leur traitement.

Pourquoi mesurer le taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c) ?

Le dosage de l’HbA1c permet d’obtenir une vision rétrospective des niveaux moyens de glucose dans le sang sur plusieurs mois. Contrairement aux mesures instantanées de l’état de la glycémie, qui reflètent le taux de sucre à un instant donné, l’HbA1c offre une vue d’ensemble plus complète et plus stable du contrôle glycémique.

Cette mesure est essentielle pour plusieurs raisons :

  1. Évaluation de l’efficacité du traitement : Elle aide à déterminer si le traitement antidiabétique actuel est efficace.
  2. Prise en charge personnalisée : Les résultats permettent aux médecins d’ajuster les médicaments, les dosages et les recommandations diététiques.
  3. Prévention des complications : Un bon équilibre glycémique réduit significativement le risque de complications liées au diabète, telles que les maladies cardiovasculaires, la néphropathie et la rétinopathie.

L’American Diabetes Association (ADA) et la Haute Autorité de Santé (HAS) recommandent cette mesure comme paramètre de référence pour évaluer la gestion du diabète.

Quelle est la valeur normale de l’hémoglobine glyquée ?

Les valeurs normales de l’HbA1c varient en fonction de l’état métabolique du patient :

  • Sans diabète : Une personne sans diabète aura généralement une HbA1c comprise entre 4 % et 6 %.
  • Avec diabète : Les valeurs cibles sont adaptées en fonction du type de diabète et des caractéristiques individuelles du patient.

Voici un tableau de correspondance entre les valeurs d’HbA1c et les glycémies moyennes :

HbA1c (%)Glycémie Moyenne (mg/dL)Glycémie Moyenne (mmol/L)
5 %975.4
6 %1267.0
7 %1548.6
8 %18310.2
9 %21211.8
10 %24013.4
11 %26914.9
12 %29816.5

Il est essentiel pour les patients diabétiques de maintenir leur HbA1c dans les limites recommandées par leur médecin pour prévenir les complications à long terme. Ce tableau de correspondance sert de source précieuse pour interpréter les résultats d’HbA1c.

Pourquoi l’HbA1c augmente en cas de diabète ?

Chez les patients atteints de diabète, qu’il s’agisse d’un diabète de type 1 ou d’un diabète de type 2, les niveaux de glucose sanguin restent souvent élevés sur des périodes prolongées. Cette hyperglycémie chronique entraîne une augmentation proportionnelle de la quantité d’hémoglobine liée au glucose.

La fixation du glucose sur l’hémoglobine se produit lorsque le glucose pénètre dans les globules rouges et se lie à l’hémoglobine par un processus appelé glycation non enzymatique. Plus la glycémie est élevée, plus la quantité d’HbA1c augmente.

Ainsi, une HbA1c élevée reflète une mauvaise gestion du glucose sanguin sur une longue période, indiquant un besoin possible d’ajustement du traitement antidiabétique ou des habitudes de vie.

Quelles sont les normes d’hémoglobine glyquée chez le diabétique ?

Les objectifs cibles pour l’HbA1c varient selon plusieurs facteurs tels que le type de diabète, l’âge du patient, la durée du diabète, et la présence éventuelle de complications :

  • Diabète de type 1 :
    • Généralement ≤ 7 % (53 mmol/mol).
    • Pour les jeunes enfants : jusqu’à ≤ 7,5 % (58 mmol/mol).
  • Diabète de type 2 :
    • En bonne santé : ≤ 7 % (53 mmol/mol), idéalement autour de 6,5 % (48 mmol/mol) pour les jeunes patients nouvellement diagnostiqués.
    • Avec complications ou plus de dix ans d’évolution : ≤ 8 % (64 mmol/mol).
    • Personnes âgées avec autres maladies : ≤ 8 % (64 mmol/mol), voire jusqu’à ≤ 9 % (75 mmol/mol).
  • Femmes enceintes :
    • Avant grossesse : <6,5% (48 mmol/mol).

Ces recommandations sont basées sur des études cliniques et des avis d’experts internationaux comme le ** »International Expert Committee Report »**et visent à réduire le risque de complications associées au diabète tout en tenant compte des capacités individuelles à atteindre ces objectifs.

À quelle fréquence doit-on faire un test de l’hémoglobine glyquée ?

La fréquence recommandée pour effectuer un test d’HbA1c dépend principalement du niveau actuel de contrôle glycémique et des recommandations spécifiques du médecin traitant :

  • Diabète bien équilibré : Deux fois par an peut suffire.
  • Diabète mal contrôlé ou changement récent dans le traitement : Au moins quatre fois par an.

Ces tests réguliers permettent aux professionnels de santé d’évaluer continuellement l’efficacité du plan thérapeutique et d’apporter rapidement des ajustements nécessaires pour maintenir un bon équilibre glycémique.

Quel est l’objectif de l’analyse du taux d’hémoglobine glyquée chez le diabétique ?

L’objectif principal du dosage HbA1c chez les patients diabétiques est double :

  1. Surveillance continue : Suivre l’équilibre glycémique sur une longue période permet aux médecins et aux patients d’avoir une vision claire et précise du contrôle métabolique.
  2. Prévention des complications : Un bon contrôle glycémique réduit considérablement le risque d’apparition ou d’aggravation des complications microvasculaires (comme la rétinopathie, néphropathie) et macrovasculaires (comme les maladies cardiovasculaires). Il a été démontré qu’une réduction d’un point pour cent d’HbA1c diminue significativement ces risques.

En résumé, mesurer régulièrement l’HbA1c aide à optimiser la prise en charge thérapeutique et à ajuster les stratégies médicamenteuses afin d’améliorer la qualité de vie des patients diabétiques. Le « Role of the A1c » est donc central dans la gestion du diabète.

Que faire en cas d’HbA1c haute ou trop élevée ?

Si votre taux d’HbA1c est élevé ou trop élevé, il est impératif d’agir rapidement pour éviter des complications sérieuses :

  • Consultation médicale : Prenez rendez-vous avec votre médecin traitant ou votre endocrinologue pour discuter des résultats et envisager des ajustements nécessaires.
  • Modification du traitement : Votre médecin pourrait ajuster vos doses actuelles ou ajouter un nouveau médicament antidiabétique pour mieux contrôler votre glycémie.
  • Adoption d’un mode de vie sain :
    • Suivre un régime alimentaire équilibré spécifique au diabète.
    • Pratiquer une activité physique régulière qui aide à améliorer la sensibilité à l’insuline.
  • Éducation thérapeutique : Participer à des programmes éducatifs peut vous aider à mieux comprendre votre pathologie et apprendre à gérer efficacement votre glycémie.

Maintenir une communication ouverte avec votre équipe soignante est essentiel pour naviguer efficacement dans ces ajustements complexes.

Vos questions

Comment faire baisser le taux d'hémoglobine glyquée ?

Pour réduire efficacement votre taux d’HbA1c, voici quelques recommandations pratiques :

  • Régime alimentaire adapté : Optez pour une alimentation riche en fibres et faible en glucides simples. Surveillez vos portions alimentaires.
  • Activité physique régulière : L’exercice physique augmente la sensibilité à l’insuline. Essayez au moins 150 minutes par semaine d’activités modérées telles que la marche rapide ou le vélo.
  • Respect strict des traitements prescrits : Prenez vos médicaments conformément aux instructions données par votre médecin sans sauter aucune dose.

En suivant ces conseils rigoureusement et en restant vigilant quant à vos habitudes alimentaires et physiques, vous pouvez progressivement améliorer votre équilibre glycémique global.

Pour éviter toute complication liée au diabète :

  • La plupart des patients devraient maintenir leur HbA1c en dessous ou égal à 7%.
  • Les femmes enceintes doivent viser un taux inférieur à 6,5%.

Des objectifs individualisés peuvent être établis par votre médecin basé sur divers facteurs tels que votre âge et présence éventuelle comorbidités associées au diabète.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à augmenter significativement votre HbA1c :

  • Mauvaise gestion de la glycémie quotidienne
  • Alimentation riche en glucides simples
  • Manque d’activité physique
  • Non-observance du traitement prescrit

Être conscient de ces éléments perturbateurs permettra de mieux contrôler le taux de sucre dans le sang à long terme et ainsi éviter une hausse excessive de l’HbA1c.

Pour les individus sans pathologie métabolique particulière :

  • L’HbA1c doit rester compris entre 4 % et 6 % pour garantir un bon état de santé général et l’absence de troubles liés à l’hyperglycémie chronique.

Pour les patients atteints de diverses formes de diabète :

  • La valeur cible varie selon les critères spécifiques mentionnés précédemment, mais elle se situe généralement autour de 7 % pour optimaliser la prise en charge globale et prévenir les possibles développements de complications graves.

Bonne nouvelle ! Ce test spécifique n’exige pas d’être à jeun, contrairement à de nombreux autres examens biologiques réalisés quotidiennement dans les laboratoires d’analyses.

Vous pouvez donc programmer votre rendez-vous à votre convenance personnelle sans contrainte horaire particulière.

L’HbA1c représente une forme particulière d’hémoglobine liée à des molécules de glucose, reflétant la moyenne du taux de sucre dans le sang des trois derniers mois.

Essentiel pour la gestion efficace des pathologies diabétiques, ce dosage permet de suivre l’évolution du métabolisme global et d’adapter les interventions thérapeutiques nécessaires pour optimiser le bien-être quotidien du patient

Mesurer l’HbA1c offre plusieurs avantages par rapport à la simple mesure de la glycémie. Tandis que la glycémie reflète le taux de sucre dans le sang à un moment précis, l’HbA1c fournit une moyenne des niveaux de glucose sur une période de deux à trois mois. Cela permet aux médecins d’obtenir une vue d’ensemble plus stable et plus complète du contrôle glycémique, éliminant les fluctuations quotidiennes qui peuvent fausser les résultats. L’HbA1c est donc un indicateur plus fiable pour évaluer l’efficacité d’un traitement antidiabétique ou pour ajuster des recommandations diététiques et thérapeutiques.

Article rédigé par Eliott Hergat, médecin et cofondateur
Dernière modification le 10 juillet 2024
Les informations contenues sur cette page sont générales et à but purement informatif. Ces informations ne peuvent être comprises comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être réalisé en se basant uniquement sur le contenu de cette page et une consultation avec un médecin est fortement recommandée.
En cas d’urgence, contactez le 15.