Bientôt disponible surDoctolib
logo diabet'

Tout savoir sur les complications du diabète

Les différentes complications

Oeil

La rétinopathie diabétique est une cause majeure de cécité chez les patients diabétiques.

Reins

La néphropathie diabétique altère le fonctionnement des reins et entraine des insuffisances rénales.

La neuropathie diabétique diminue la sensibilité et diminue silencieusement le système nerveux.

Nerfs

Le diabète entraine une atteinte vasculaire pouvant provoquer diverses pathologies.

Artères

La coronaropathie provoque infarctus et insuffisance cardiaque.

Coeur

Le diabète augmente le risque d’AVC et diminue la récupération possible après un évènement cérébrovasculaire.

Cerveau

Le pied diabétique est une pathologie chronique grave entrainant une forte morbidité.

Pied

Les parodontites et gingivites sont majorées par le diabète et altère la santé bucco-dentaire.

Gencive

Quelles sont les conséquences du diabète ?

Le diabète est une maladie chronique caractérisée par un excès de glucose dans le sang. Si cette pathologie n’est pas correctement gérée, elle peut entraîner diverses complications graves. Ces complications peuvent être classées en deux grandes catégories : les microangiopathies et les macroangiopathies.

La microangiopathie diabétique

Les microangiopathies sont des complications qui affectent les petits vaisseaux sanguins. Voici quelques exemples concrets de ces complications :

Rétinopathie diabétique

La rétinopathie diabétique est une atteinte des vaisseaux sanguins de la rétine, pouvant entraîner une perte de vision, voire une cécité. En France, environ 3,9 % des patients diabétiques présentent une perte de vision d’un œil. Les signes précoces incluent des microanévrismes, des hémorragies rétiniennes et un œdème maculaire. Un contrôle régulier de la rétine est essentiel pour prévenir ces complications. Les personnes présentant une atteinte de la rétine doivent faire l’objet d’un suivi régulier pour éviter la progression de la maladie.

Néphropathie diabétique

La néphropathie diabétique est la principale cause d’insuffisance rénale terminale en Europe et aux États-Unis. Elle se caractérise par une atteinte des glomérules rénaux due à une hyperglycémie prolongée et non contrôlée. Les symptômes incluent une protéinurie persistante et une élévation de la pression artérielle. À un stade avancé, une dialyse ou une greffe rénale peut être nécessaire. L’hypertension artérielle peut aggraver la néphropathie, rendant essentiel un contrôle strict de la pression artérielle.

Neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique affecte les nerfs périphériques et autonomes. Les symptômes peuvent inclure des douleurs, des picotements et une perte de sensibilité, principalement au niveau des pieds. La neuropathie autonome peut entraîner des complications gastro-intestinales, cardiovasculaires et génito-urinaires. Les patients diabétiques souffrent souvent de troubles de l’érection en raison de la neuropathie autonome.

La macroangiopathie diabétique

Les macroangiopathies concernent les grosses artères et sont responsables de complications cardiovasculaires majeures :

Complications cardiovasculaires

Les patients diabétiques sont deux à trois fois plus susceptibles de développer des maladies cardiovasculaires, telles que l’infarctus du myocarde et l’insuffisance cardiaque. La prévention passe par un contrôle strict de la glycémie, de la pression artérielle et des taux de cholestérol. Le diagnostic précoce du syndrome coronarien aigu peut sauver des vies en cas de complications cardiovasculaires.

Complications cérébrovasculaires

Le diabète augmente le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). Les patients doivent surveiller attentivement leur tension artérielle et maintenir un mode de vie sain pour réduire ce risque.

La neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique se manifeste par une atteinte des nerfs périphériques et autonomes. Elle peut entraîner divers symptômes :

Neuropathie périphérique

La neuropathie périphérique provoque des douleurs, des picotements et une perte de sensibilité, principalement dans les pieds et les mains. Ces symptômes peuvent aggraver le risque de blessures et d’infections, notamment au niveau des pieds. Les petites blessures peuvent évoluer en ulcérations graves si elles ne sont pas traitées rapidement.

Neuropathie autonome

La neuropathie autonome affecte les systèmes nerveux sympathique et parasympathique, entraînant des complications cardiovasculaires (tachycardie, hypotension orthostatique), digestives (gastroparésie, diarrhée), et génito-urinaires (incontinence, dysfonction érectile).

Le pied diabétique

Le pied diabétique est une complication fréquente résultant de la neuropathie et de l’artériopathie diabétiques. Les ulcérations, infections et nécroses des tissus peuvent entraîner des amputations si elles ne sont pas traitées à temps. Les artères des membres inférieurs sont particulièrement vulnérables à l’athérosclérose, augmentant le risque d’ulcérations et de nécroses. La mise en décharge est une solution pour réduire la pression sur les ulcérations et favoriser la cicatrisation.

La parodontite

La parodontite est une inflammation des gencives pouvant conduire à la perte des dents. Les patients diabétiques sont plus susceptibles de développer cette maladie en raison de leur susceptibilité accrue aux infections.

Quels sont les risques associés à un diabète déséquilibré ?

Un diabète mal contrôlé peut entraîner de nombreuses complications graves à long terme. Les risques incluent :

  1. Complications cardiovasculaires : Insuffisance coronarienne, infarctus du myocarde.
  2. Complications rénales : Insuffisance rénale chronique nécessitant une dialyse.
  3. Complications neurologiques : Neuropathie périphérique et autonome.
  4. Complications visuelles : Rétinopathie diabétique pouvant mener à la cécité.
  5. Complications podologiques : Ulcérations du pied pouvant nécessiter une amputation.
  6. Complications dentaires : Gingivite, parodontite et perte précoce des dents.

Quel est l’effet du diabète sur le métabolisme ?

Le diabète perturbe le métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Cette perturbation entraîne plusieurs effets néfastes :

  1. Hyperglycémie : L’excès de glucose dans le sang entraîne la formation de produits de glycation avancée (AGEs), qui endommagent les vaisseaux sanguins et les tissus. La mesure de l’hémoglobine glyquée est essentielle pour évaluer le contrôle glycémique à long terme.
  2. Insulinorésistance : Les cellules deviennent moins sensibles à l’insuline, ce qui aggrave encore l’hyperglycémie.
  3. Dyslipidémie : Augmentation des niveaux de triglycérides et de LDL-cholestérol, augmentant le risque de maladies cardiovasculaires.
  4. Catabolisme protéique : Perte de masse musculaire due à une dégradation accrue des protéines.
  5. Stéatose hépatique : Accumulation de graisses dans le foie, fréquemment observée chez les patients diabétiques.

Quelles sont les complications aiguës du diabète ?

Les complications aiguës du diabète nécessitent une intervention médicale immédiate :

  1. Hypoglycémie : Une chute rapide du taux de glucose dans le sang peut provoquer des symptômes tels que des tremblements, des sueurs, des palpitations, et dans les cas sévères, une perte de conscience ou des convulsions.
  2. Acidocétose diabétique : Une accumulation de cétones dans le sang en raison d’un manque d’insuline, pouvant entraîner des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et un coma.
  3. Coma hyperosmolaire : Une déshydratation sévère et une hyperglycémie extrême, souvent observées chez les personnes âgées avec un diabète de type 2.

Quelles sont les complications chroniques du diabète les plus graves ?

Les complications chroniques du diabète peuvent avoir un impact dévastateur sur la santé :

  1. Complications cardiovasculaires : L’infarctus du myocarde et l’insuffisance cardiaque sont les principales causes de mortalité chez les diabétiques.
  2. Insuffisance rénale terminale : Nécessitant une dialyse ou une greffe rénale.
  3. Cécité : Due à la rétinopathie diabétique avancée.
  4. Amputations : Résultant d’ulcérations et d’infections sévères des pieds.

Le cas des infections chez le sujet diabétique

Les patients diabétiques sont plus susceptibles de contracter des infections en raison de leur état immunitaire affaibli. Les infections courantes incluent :

  1. Infections urinaires : Plus fréquentes et souvent plus graves chez les patients diabétiques.
  2. Infections cutanées : Plaies qui cicatrisent mal, infections bactériennes comme l’érysipèle.
  3. Infections dentaires : Gingivite, parodontite, caries et abcès dentaires.

Le diabète et l’inflammation chronique

L’inflammation chronique est un facteur clé dans le développement des complications du diabète. Elle contribue à l’athérosclérose, à la dysfonction endothéliale et à d’autres complications vasculaires. Le contrôle de l’inflammation par des mesures telles que l’arrêt du tabac, l’activité physique et les traitements anti-inflammatoires peut aider à réduire le risque de complications. L’inflammation peut également jouer un rôle d’alerte en signalant des problèmes de santé sous-jacents.

Vos questions

Quelle est la principale complication due à une hyperglycémie chronique ?

La principale complication due à une hyperglycémie chronique est la rétinopathie diabétique, qui peut mener à une perte de vision significative, voire à la cécité.

Le diabète peut entraîner plusieurs maladies, notamment :

  1. Cardiovasculaires : Insuffisance coronarienne, infarctus du myocarde.
  2. Rénales : Insuffisance rénale chronique.
  3. Neurologiques : Neuropathie périphérique et autonome.
  4. Visuelles : Rétinopathie diabétique.
  5. Dentaires : Gingivite, parodontite.

Le diabète peut affecter plusieurs organes, notamment :

  1. Les reins : Provoquant une néphropathie diabétique.
  2. Les yeux : Entraînant une rétinopathie diabétique.
  3. Les pieds : Conduisant à des ulcérations et des amputations.
  4. Le système nerveux périphérique : Provoquant une neuropathie diabétique.
  5. Le système cardiovasculaire : Entraînant des complications cardiovasculaires.
  6. Les dents et les gencives : Provoquant une parodontite.

Les principaux risques associés au diabète incluent :

  1. Complications cardiovasculaires : Insuffisance coronarienne, infarctus du myocarde.
  2. Complications rénales : Insuffisance rénale chronique nécessitant une dialyse.
  3. Complications neurologiques : Neuropathie périphérique et autonome.
  4. Complications visuelles : Rétinopathie diabétique.
  5. Complications podologiques : Ulcérations du pied pouvant nécessiter une amputation.
  6. Complications dentaires : Gingivite, parodontite et perte précoce des dents.

Oui, il est possible de mourir du diabète, principalement en raison des complications cardiovasculaires et rénales associées à la maladie.

Oui, le diabète est une maladie dangereuse en raison des nombreuses complications aiguës et chroniques qu’il peut engendrer. Une gestion rigoureuse de la glycémie et un suivi médical régulier sont essentiels pour prévenir ces complications. Le traitement du diabète implique souvent des médicaments, une surveillance continue et des ajustements de mode de vie.

Le diabète peut provoquer diverses douleurs, notamment :

  1. Neuropathie périphérique : Douleurs, picotements et engourdissements des membres inférieurs.
  2. Ulcérations du pied diabétique : Douleurs et risque d’infection.
  3. Douleurs abdominales : En cas d’acidocétose diabétique.
Article rédigé par Eliott Hergat, médecin et cofondateur
Dernière modification le 6 juillet 2024
Les informations contenues sur cette page sont générales et à but purement informatif. Ces informations ne peuvent être comprises comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être réalisé en se basant uniquement sur le contenu de cette page et une consultation avec un médecin est fortement recommandée.
En cas d’urgence, contactez le 15.