Bientôt disponible surDoctolib
logo diabet'

Le Holter ECG

Qu’est-ce qu’un holter ECG ?

Le Holter ECG, également connu sous le nom de Holter rythmique, est un appareil portatif utilisé pour enregistrer l’activité électrique du cœur sur une période prolongée, généralement de 24 à 48 heures, mais parfois jusqu’à plusieurs semaines. Cet enregistreur de l’électrocardiogramme est constitué de plusieurs électrodes adhésives positionnées sur le thorax du patient. Ces électrodes sont reliées par des fils fins à un boîtier enregistreur portable que le patient porte généralement à la ceinture ou en bandoulière.

Inventé par Norman Holter en 1947, cet outil diagnostique permet de détecter des anomalies cardiaques qui ne se manifestent pas nécessairement lors d’un électrocardiogramme (ECG) classique réalisé au repos. En enregistrant les impulsions électriques cardiaques en continu dans le cadre de vie normale du patient, le Holter ECG offre une vision plus complète et précise du rythme cardiaque et des éventuelles arythmies. Les boîtiers modernes sont suffisamment légers et compacts pour ne pas gêner les activités quotidiennes.

Le Holter ECG est particulièrement utile pour les patients qui ressentent des symptômes intermittents tels que des palpitations, des douleurs thoraciques ou des malaises. En permettant une surveillance continue, cet appareil facilite un diagnostic plus précis et complet.

À quoi sert un holter cardiaque ?

Le Holter cardiaque est principalement utilisé pour identifier et évaluer des troubles du rythme cardiaque. Ces troubles peuvent inclure des palpitations, des malaises, des syncopes, ainsi que des épisodes de tachycardie (accélération du rythme cardiaque) ou de bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque). Le dispositif est également utile pour surveiller les patients ayant subi un infarctus ou souffrant d’insuffisance cardiaque, d’hypertension artérielle ou d’accidents vasculaires cérébraux inexpliqués. Il est aussi couramment utilisé pour investiguer des douleurs thoraciques inexpliquées.

En plus de diagnostiquer les arythmies, le Holter ECG permet de contrôler l’efficacité d’un traitement médical ou d’un dispositif implanté tel qu’un pacemaker. Il aide également à corréler les symptômes ressentis par le patient avec des événements électrocardiographiques spécifiques, offrant ainsi une meilleure compréhension de la pathologie en question.

Pour les patients souffrant de troubles du rythme cardiaque, le Holter ECG est un outil essentiel. Il permet non seulement de détecter des anomalies, mais aussi de suivre l’évolution de la maladie et d’ajuster les traitements en conséquence.

Comment se passe la pose d’un holter rythmique ?

La pose d’un Holter rythmique est une procédure rapide et non invasive. Elle commence généralement par une prise en charge au secrétariat de cardiologie où le patient est accueilli par un médecin. La peau du thorax est nettoyée pour assurer une bonne adhérence des électrodes adhésives plastifiées. Cinq électrodes sont ensuite collées sur la poitrine et l’abdomen selon un schéma précis.

Ces électrodes sont connectées à un petit boîtier enregistreur qui mesure et enregistre les signaux électriques cardiaques. Le boîtier peut être porté dans une pochette en bandoulière ou fixé à la ceinture. Une fois l’appareil installé, le patient reçoit un journal de bord où il doit noter les activités quotidiennes et tout symptôme ressenti pendant la période d’enregistrement. Il est important de signaler toute réaction cutanée, comme des rougeurs ou des irritations, qui pourrait se développer sous les électrodes.

Pendant la période de port du Holter ECG, il est recommandé au patient de continuer ses activités quotidiennes normales afin de capturer des données représentatives. Cependant, certaines précautions doivent être prises, comme éviter les téléphones portables près du boîtier pour minimiser les interférences.

Quelle interprétation est faite d’un holter ECG 24h ?

Après la période d’enregistrement, les données collectées par le Holter ECG sont analysées par des professionnels de santé, souvent à l’aide d’ordinateurs à distance et de leur propre système d’analyse spécialisé. L’interprétation porte sur plusieurs aspects :

  1. Fréquence cardiaque moyenne : Évaluation de la fréquence cardiaque sur la période surveillée.
  2. Épisodes de tachycardie ou bradycardie : Identification des périodes où le cœur bat trop vite ou trop lentement.
  3. Arythmies : Détection de battements irréguliers tels que les extrasystoles ou la fibrillation auriculaire.
  4. Corrélation des symptômes : Correspondance entre les symptômes notés dans le journal de bord et les anomalies enregistrées.

Ces informations permettent au cardiologue de poser un diagnostic précis et d’ajuster le traitement si nécessaire. Le Holter ECG est un outil précieux pour comprendre les anomalies du rythme cardiaque et élaborer un plan de traitement adapté.

Quelles sont les indications du holter électrocardiogramme chez le diabétique ?

Chez les patients diabétiques, le Holter ECG joue un rôle crucial dans la surveillance cardiovasculaire. Le diabète augmente le risque de développer des pathologies cardiaques telles que l’ischémie myocardique silencieuse, souvent asymptomatique mais détectable grâce au Holter. Les indications spécifiques incluent :

  1. Surveillance des complications cardiovasculaires : Détection précoce de troubles comme la neuropathie autonome cardiaque.
  2. Évaluation des arythmies : Les patients diabétiques peuvent être plus sujets aux troubles du rythme cardiaque.
  3. Suivi de l’efficacité des traitements : Ajustement des traitements médicamenteux ou évaluation des dispositifs implantés comme les pacemakers.
  4. Dépistage des anomalies électrocardiographiques : Identification d’anomalies telles que les troubles de repolarisation ou les ondes Q indicatrices d’une nécrose myocardique.

Le suivi régulier avec un Holter ECG aide à prévenir les complications graves et à améliorer la gestion globale du diabète. En permettant une surveillance continue, le Holter ECG offre une sécurité supplémentaire aux patients diabétiques.

Quels types d’anomalies peuvent être détectés grâce à un holter ECG ?

Le Holter ECG permet de détecter une variété d’anomalies cardiaques. Parmi les plus courantes, on trouve les arythmies telles que la tachycardie (accélération du rythme cardiaque) et la bradycardie (ralentissement du rythme cardiaque). Il peut également identifier des extrasystoles (battements supplémentaires) et des pauses cardiaques (battements manquants). Aussi, le Holter ECG est efficace pour détecter des épisodes de fibrillation auriculaire, une condition qui peut être responsable d’accidents vasculaires cérébraux. L’enregistrement continu permet également de corréler les symptômes ressentis par le patient, comme des palpitations ou des malaises, avec des événements électrocardiographiques spécifiques, offrant ainsi une compréhension plus précise de la pathologie en question.

Comment se préparer avant la pose d’un holter ECG ?

Avant la pose d’un Holter ECG, il n’est pas nécessaire d’être à jeun, mais il est important de suivre quelques recommandations pour assurer le bon déroulement de l’examen. Portez des vêtements amples et confortables, de préférence avec une ouverture frontale pour faciliter la pose des électrodes.

Pour les femmes, il est conseillé de porter un soutien-gorge sans armature métallique pour éviter toute interférence avec les électrodes.

Assurez-vous également de nettoyer votre peau, particulièrement la zone où les électrodes seront placées, pour garantir une bonne adhérence. Enfin, apportez avec vous la liste de vos médicaments actuels pour que le personnel médical puisse vérifier leur compatibilité avec l’examen.

Vos questions

Comment dormir avec un holter ECG ?

Dormir avec un Holter ECG peut nécessiter quelques ajustements pour garantir la continuité de l’enregistrement sans interruption :

  • Positionnement : Il est recommandé de dormir sur le dos ou sur le côté opposé à l’appareil afin d’éviter tout délogement des électrodes.
  • Confort : Porter des vêtements amples et confortables minimisera l’inconfort pendant la nuit.
  • Sécurisation des fils : Assurez-vous que les fils ne s’entremêlent pas et ne tirent pas sur les électrodes pendant votre sommeil. Évitez de porter des sous-vêtements trop serrés qui pourraient déplacer les électrodes.

Les résultats d’un Holter ECG sont généralement disponibles sous quelques jours après le retrait de l’appareil :

  • Analyse initiale : Les données sont téléchargées et analysées par un cardiologue.
  • Délai d’attente : En fonction du volume de travail et de la complexité des données à analyser, ce délai peut varier entre quelques jours et une semaine.
  • Consultation : Les résultats sont discutés lors d’une consultation avec votre cardiologue pour interprétation détaillée et ajustement éventuel du traitement.

Pour faciliter la pose et éviter toute gêne pendant l’enregistrement :

  • Vêtements amples : Préférez des vêtements amples comme des chemises boutonnées à l’avant qui permettent un accès facile au thorax.
  • Éviter les armatures métalliques : Pour les femmes, il est conseillé de porter un soutien-gorge sans armature métallique ou une brassière pour éviter toute interférence avec les électrodes.
  • Discrétion : Choisir des vêtements peu décolletés peut aider à dissimuler les électrodes visibles.

Il est crucial de protéger l’appareil contre toute exposition à l’eau :

  • Baignade/Douche interdite : Il est généralement interdit de se baigner ou de prendre une douche durant la période où vous portez le Holter.
  • Toilette partielle : Utilisez des lingettes humides pour vous laver, en prenant soin d’éviter la zone où sont fixées les électrodes.

Un examen Holter ECG consiste à enregistrer en continu l’activité électrique du cœur sur une période prolongée. Contrairement à un ECG classique réalisé au repos dans un cabinet médical, ce dispositif permet :

  • Enregistrement continu : Capturer les signaux électriques cardiaques sur 24 heures ou plus.
  • Détection intermittente : Identifier des anomalies qui ne se manifestent pas systématiquement lors d’un examen ponctuel.
  • Activités quotidiennes : Permettre au patient de continuer ses activités quotidiennes normales, offrant ainsi une image fidèle du fonctionnement du cœur dans diverses situations.

Bien que tous deux soient utilisés pour surveiller différentes fonctions cardiovasculaires :

  • Holter ECG : Enregistre l’activité électrique du cœur pour détecter des arythmies et autres anomalies cardiaques.
  • Holter tensionnel : Mesure la pression artérielle sur une période prolongée pour identifier des problèmes tels que l’hypertension artérielle fluctuante.

La principale différence réside dans la durée de surveillance :

  • Holter standard : Surveille l’activité électrique du cœur pendant 24 à 48 heures.
  • Holter longue durée : Peut enregistrer sur plusieurs jours voire semaines, offrant une surveillance plus étendue idéale pour capturer des anomalies rares ou intermittentes.
Article rédigé par Eliott Hergat, médecin et cofondateur
Dernière modification le 10 juillet 2024
Les informations contenues sur cette page sont générales et à but purement informatif. Ces informations ne peuvent être comprises comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être réalisé en se basant uniquement sur le contenu de cette page et une consultation avec un médecin est fortement recommandée.
En cas d’urgence, contactez le 15.